Pourquoi je poste ENCORE et TOUJOURS des questions ? L'exemple vient d'en haut paraît-il. Quand je ne sais pas, je demande. Ce blog est là pour référencer les questions que je pose sur ma ville, Paris, mon Pays, la France, l'Europe dont fait partie mon pays, le Monde, notre seul à tous. Les questions pourront être gentilles, amicales, acides ou caustiques, c'est juste pour comprendre. Et bien évidemment, ces questions appellent des réponses, les vôtres Alors n'hésitez pas une seule seconde.

11 août 2014

Un détail esthétique qui aurait pu me coûter cher, très cher.

Le 3 août dernier, je traversais la France de Paris à Langon en train pour rejoindre mon meilleur ami pour participer à une semaine de méditation.

Habillé comme d'habitude avec mon pantalon gothique noir et rouge doté un magnifique logo "biohazard", une veste noir gothique, un tee-shirt moulant (avec ma prise de poids, ce n'est pas très judicieux) et une paire de Paraboots montantes (très semblables aux Rangers).
Arrivé à la gare Montparnasse, j'ai senti des regards bizarres mais comme j'ai l'habitude de subir cela régulièrement du fait de mon look, je n'y ai pas fait plus attention que cela.

Dans le T.G.V, voyageant le plus possible en première, rien de particulier.

En revanche, dans le T.E.R. qui me conduisait de Bordeaux à Langon, un jeune homme ne m'a pas lâché du regard. Bon, rien de bien nouveau avec mon look dit "gothique", comme je l'ai dit précédemment, j'ai l'habitude. Au moment de descendre ma très lourde valise, je manque de le heurter. Je lui présente mes plus plates excuses et là, il me dit une phrase qui, sur le moment, m'a laissé perplexe et interrogatif :
  • "Je vous pardonne pour vos chaussures mais pour le reste, pas du tout..."
Je ne réponds pas et je sors du train. "Mais qu'est-ce qu'il raconte ???"
Arrivé dans notre petit coin de paradis, je relate l'histoire et on me dit que c'est très bizarre, mais bon, cela ne soit pas avoir beaucoup d'importance.
Mercredi (4 jours plus tard), tranquillement installé, Samuel, l'un des participants, revenant de ma chambre vient me voir affolé et me dit :
  • "Tu es facho, toi ?!?!"
  • "Pardon ???", lui répondis-je...
  • "Bah, oui, tu portes des Rangers avec des lacets blancs. Cette association entre ces chaussures et ces lacets blancs a pour signification "la supériorité de la race blanche sur la noire"."
Sur le moment, j'ai failli m'étrangler et une profonde angoisse est montée d'un coup. Surtout, la signification de la phrase de l'individu dans le train m'est parue beaucoup plus claire et significative. Les regards de la Gare Montparnasse également ont pris une toute autre dimension.

Je venais de réaliser que, pour un simple détail esthétique, totalement anodin pour moi, je m'étais mis en danger, en grand danger. J'avais osé utiliser un "symbole" que des cons dont la doctrine  m'a toujours fait vomir utilisaient comme signe de ralliement.

Je me suis mis en danger pour une histoire de convention de couleurs totalement débile.

Après quelques recherches, voici la signification des couleurs que vos lacets peuvent laissé transparaître (ça devient franchement crétin) :
  • Lacets bleus : Appartenance à la droite.
  • Lacets verts : Écologie.
  • Lacets jaunesGauche.
  • Lacets rougesCommunisme / Révolution / Antiracisme.
  • Lacets violetsRefus de la religion.
  • Lacets roses : Socialisme.
  • Lacets blancs : Néo-nazis / Faf.
  • Lacets noirs : Anarchisme / Apolitisme.
  • Lacets-rayés-noirs et-blancs : Ska/ Antiracisme.
Si vous voulez, il vous reste, apparemment, l'orange... Super...

Après une telle frayeur, avec Samuel, nous avons procédé à la seule chose valable dans cette situation-là :
"Brûler mes lacets dans une cérémonie
pour nous rappeler qu'il faut faire attention,
toujours faire attention,
à des petits détails qui peuvent nous coûter très cher.
J'ai également remercié de tout mon cœur Samuel
qui m'avait finalement un peu sauvé la vie."
Lors de ce moment j'ai ajouté que j'aurais pu me faire agresser sans savoir pourquoi, ce qui, au demeurant, doit être particulièrement traumatisant.

Question :
"Quand allons-nous arrêter toutes ces conneries ???

2 commentaires:

  1. Mais quelle horreur ! Franchement, ça devient de pire en pire, ce pays où des détails ridicules comme celui-là peuvent vous coûter cher et vous mettre en danger !!! Ça fait peur, oui !!! Mieux vaut mettre des chaussures sans lacets ou des bottes !!! Non mais franchement, dans quel monde de fous furieux vivons-nous ?

    RépondreSupprimer
  2. À vrai dire cela est très vieux, ces codes n'ont rien de nouveau, alors inutile de dire "de pire en pire", c'est seulement toujours pareil en fait, les générations qui se suivent continuent seulement les erreurs de celles d'avant..

    RépondreSupprimer